État

La tempête de la crise d’ado

pdullaghan_peaceinthestorm

Cette période où l’ado n’est plus compris de ses parents, est sans cesse en opposition, dans la transgression, et rend fou ses parents. Cette période où l’ado demande tant d’énergie à ses parents pour tenter de le comprendre, et où leur position et rôle de parent est mis en danger. Cette période où les parents sont appelés à se surpasser et doutent.

Cette période, on l’appelle crise d’adolescence. « Crise »? Car elle vient perturber l’équilibre que le jeune pré adolescent vivait sur le plan physique, relationnel et psychologique.

L’adolescence est une période de transition où le jeune se trouve tiraillé entre le besoin de se séparer de ses parents en faisant ses propres expériences pour gagner de la confiance en soi, et paradoxalement le besoin de se sentir toujours protégé par ses parents. Il n’en donne pas toujours l’impression mais l’adolescent a besoin de ressentir la sécurité que peut apporter le foyer familial et craint de revivre l’angoisse d’abandon. Ils ont cependant besoin de faire leurs propres expériences en dehors du cocon familial, de tester les limites : les sorties, l’alcool, la drogue, les excès.

Besoin d’être autonome + nécessité de vivre la dépendance affective = CRISE

C’est à ce moment là que les ados ont encore plus que jamais besoin de leurs parents pour leur rappeler où sont les limites, quelles sont les règles. Les parents sont alors mis à rude épreuve : tenir à tout prix sur leurs positions.

Oppositions, crises, pleurs, claquages de portes, agressivité… Votre ado a plus que tout besoin que vous posiez les limites. Ainsi il comprend « non je ne baisserai pas les bras, tu es mon/ma fils/fille, je te montre ce que c’est de grandir, je suis là pour t’aider à grandir ». La société nous impose bien des règles : elles sont notre repère et nous permettent de savoir quelle direction prendre malgré les frustrations.

Il ne faut pas avoir peur d’être ferme, le Professeur Philippe Jeammet l’explique très bien: n’ayez pas peur de prendre votre rôle de parents: imposez les règles en protégeant et valorisant votre ado.

La crise n’est pas une fatalité, elle est plus ou moins violente chez l’adolescent. Peut-être que si vous estimez que votre ado vit une crise difficile et violente, il exprime un mal être?

Si vous vous sentez dépassé dans cette tempête, n’hésitez pas à consulter un psychologue : votre ado ne se sentira pas trahi, au contraire vous le protégez en tentant de l’aider à le comprendre et à se comprendre.

 

 

 

Illustration : penelopeillustration.com